« Superstars » d’Ann Scott : nightclubbing parisien et affinités

Louise hésite sans cesse entre le milieu lesbien, la musique techno où elle évolue, et la nostalgie du rock et de son ancien amant.

Jusqu’à ce qu’un jour, l’amour lui retombe sur le coin de la gueule… Au milieu des raves et des nuits parisiennes, ce récit s’annonce comme la quête éperdue d’une fille qui ne sait pas ce qu’elle veut et ne s’attend pas à ce qu’elle trouve.

Commander ce livre
Commander ce livre

En bref, on se retrouve, dans Superstars, au milieu d’une bande de filles qui partage une obsession commune pour « la mode, la célébrité et le fric ». Le genre à vivre du RMI, à clubber sur de la techno toutes les nuits, à revendiquer une sexualité homosexuelle, à mixer dans les rêves et à ne pas rechigner sur les ecsta et la cc. Mais le must du must, c’est un jour de devenir des superstars. Y parviendront-elles ? Peut-on seulement y parvenir sans y laisser quelques plumes ?

Un roman à l’image de la fin des années 1990, de ses illusions, de son hébétude.