Un paquet de BD lesbiennes à emporter ! 👏 (27/05/18)

Quel choix avons-nous en BD lesbiennes et romans graphiques pour filles ? Voici une sélection de 21 oeuvres dans laquelle vous trouverez à coup sûr la BD qui vous convient !

Soutenons les auteures et incitons-les à nous écrire de nouvelles histoires pour « L » !

  1. Beyond the lipstick : chroniques d’un coming out (Muriel Douru)
  2. Beyond the lipstick : chroniques d'un coming out (Muriel Douru)
    Beyond the lipstick : chroniques d’un coming out (Muriel Douru)

    Une BD qui a pour objectif de faire changer le regard des gens sur l’homosexualité : un sujet majeur car elle concerne toutes les familles, y compris celles qui ont manifesté contre le mariage pour tous !

    Illustratrice, blogueuse, coquette, écolo, végétarienne, lesbienne, maman, engagée… Autant d’étiquettes différentes qui collent à la peau de Muriel Douru mais qui, quoi qu’en disent la société, ses codes et ses lois, peuvent coexister sans problème !

    A partir de son expérience personnelle, des témoignages de son entourage, Muriel Douru dénonce les clichés qui tendent à faire croire que les lesbiennes sont toutes des garçons manqués ou que les féministes n’aiment pas les hommes ; elle dénonce les actes homophobes, gratuits et liberticides qui pourrissent le quotidien de beaucoup, elle s’insurge contre le décalage existant entre les idées et la réalité, notamment en terme de PMA et bien d’autres choses encore.

  3. Entre les draps
  4. En savoir sur cette BD lesbienne...
    En savoir sur cette BD lesbienne…

    L’histoire d’une relation ambiguë entre deux jeunes femmes… Sans le savoir Saki est l’objet d’une passion dévorante que lui voue son amie Minako.

    Mais un jour, Minako dort auprès de Ken, le petit ami de Saki, et la jeune femme révèle sa vraie nature. Saki réagit alors de façon étonnante…

  5. « The Infinite Loop » : se battre pour s’aimer !
  6. Comment s’épanouir quand on vous empêche d’aimer librement ? C’est la question à laquelle tentent de répondre les auteurs français (évoluant sur le marché américain) de ce livre/ebook, avec Infinite Loop : une histoire humaniste où la science-fiction est un moyen d’aborder des sujets plus délicats.

    « The Infinite Loop » (Pierrick Colinet, Elsa Charretier)

    Une jeune femme (Teddy) vit dans un futur lointain, un monde édulcoré et sans aspérité où il n’y a plus d’enjeux, plus de haine et surtout… plus d’amour. Un monde en apparence apaisé et sans conflit et où les voyages spatio-temporels font partie du quotidien.

    Teddy y mène une existence parfaite, exerçant son travail de « correcteur d’anomalies temporelles » au sein d’une brigade gouvernementale. Sa vie se déroule sans accroc jusqu’à ce que l’une de ces anomalies prenne la forme d’une jeune femme…

    Teddy est alors confrontée à un choix terrible : osera-t-elle défier sa hiérarchie et sauver « l’anomalie » ou va-t-elle purement et simplement la supprimer ?

    « The Infinite Loop » (Pierrick Colinet, Elsa Charretier)
    « The Infinite Loop » (Pierrick Colinet, Elsa Charretier)

    Version ebook

    Une version ebook à télécharger est également disponible !

  7. Mariage pour tous
  8. En savoir plus sur la BD
    En savoir plus sur la BD « Mariage pour tous »

    50 dessins humoristiques sur le mariage pour tous, qui n’épargnent personne mais se gardent de toute méchanceté.

    La collection « coup de gueule et engagement » propose des ouvrages impertinents au coeur de l’actualité. L’auteur de Mariage pour tous, Eric Ronceray, est dessinateur de presse.

    Son but : détendre le débat sur un sujet de société majeur, avec pertinence, sans tabou ni parti pris.

  9. Peindre sur le rivage
  10. En savoir plus sur la BD
    En savoir plus sur la BD « Peindre sur le rivage »…

    En se replongeant dans son ancien journal intime, une femme revit par le souvenir une période turbulente de sa vie.

    En 1990, elle quitte Stockholm pour aller étudier dans l’école d’art d’une petite ville située au bord de la mer, au nord du pays. Là-bas, elle connaîtra de nombreux doutes quant à sa vocation artistique, tiraillée entre les voies contradictoires de la peinture de paysage et de l’art contemporain.

    Une grande partie de son temps sera consacré à l’amour, un domaine dans lequel elle a tout autant de difficulté à trouver son identité

    Anneli Furmark dévide avec acuité le fil des interrogations d’une jeune femme moderne, en quête d’elle-même.

  11. Esthétique & filatures (Lisa Mandel)
  12. En savoir sur cette BD lesbienne...
    En savoir sur cette BD lesbienne…

    Tragique fait divers à la campagne : Marie, 16 ans, tue accidentellement son père parce qu’il venait de découvrir la liaison qu’elle entretenait secrètement avec Tatiana, l’ukrainienne trouvée sur internet qu’il venait d’épouser.

    En fuite (à mobylette !), lâchée par Tatiana, Marie trouve refuge à la ville auprès d’Adrienne, 29 ans, une esthéticienne fraîchement larguée par son homme, abonnée aux dérives éthyliques…

    De fil en aiguille, Marie suivra un parcours chaotique qui l’emmènera dans les coulisses du porno gay, avant de s’improviser spécialiste en filature, sur les traces d’une épouse

    Sexe, humour noir et transgression à tous les étages : dans un noir et blanc acide qui évoque les plus grands auteurs américains, Tanxxx interprète un scénario ravageur signé Lisa Mandel.

  13. La Louve
  14. En savoir plus sur cette BD lesbienne...
    En savoir plus sur cette BD lesbienne…

    Une petite princesse aux pieds nus revisite avec insolence les thèmes de la poésie romantique. De garçonnières en forêts sombres, du brouillard de Londres aux arènes de Madrid, des falaises normandes aux palais d’Alger, notre héroïne promène son esprit orgueilleux.

    Courtisanes lesbiennes et femme matador, statue damnée et louves affamées lui offrent autant de rencontres érotiques.

  15. Free Soul
  16. En savoir plus sur cette BD...
    En savoir plus sur cette BD…

    Keito (Kate) une jeune femme dessinatrice tombe sous le charme de Niki une jeune chanteuse noire de soul music. Cette passion semble sans grand espoir car Niki est une femme publique, peu accessible, instable, éperdument en quête de son père…

    Ce nouveau Ebine Yamaji a de grandes chances d’être le préféré des lecteurs qui la suivent car les qualités pressenties dans ses premiers travaux se retrouvent ici transfigurées.

    C’est la synthèse parfaite entre la fraîcheur et l’optimisme de Love my life et la subtilité des procédés littéraires à l’œuvre dans Indigo Blue avec une touche d’humour.

  17. Morro Bay
  18. En savoir plus sur cette BD lesbienne...
    En savoir plus sur cette BD lesbienne…

    Evangeline est au lycée. Elle en pince secrétement pour son prof de lettres, monsieur Grothum. Sa meilleure amie est moquée par les autres sous prétexte qu’elle serait lesbienne et amoureuse d’Eva. Miss Scott la prof de physique ne se gêne pas – elle embrasse Eva tombée évanouie et apprécie la vue des élèves de genre féminin sous la douche… – et sa réputation de lesbienne est aussi faite.

    Mais elle cache des secrets. La découverte de ceux-ci ira de pair avec le surgissement d’événements d’il y a quinze ans de cela.

  19. « Je ne suis pas un produit fini », guide de survie post rupture
  20. Je ne suis pas un produit fini (La p'tite Blan)
    Je ne suis pas un produit fini (La p’tite Blan)

    Autobiographique ou presque, Je ne suis pas un produit fini raconte la renaissance de La p’tite Blan suite à une aventure amoureuse avortée un peu brutalement.

    Entre le suicide et un nouveau départ dans la vie, La p’tite Blan opte, non sans mal, pour finir de se construire et repartir du bon pied. De la salle de sport à son cendrier, entre autoinspection et envie de vengeance, jour après jour La p’tite Blan étale ses questionnements et ses découvertes.

    Je ne suis pas un produit fini est le support idéal pour survivre à une rupture… et éviter de se lancer dans une autre ! Comme toujours, tendrement illustré par Galou.

  21. Coming soon, 1er tome de La p’tite Blan
  22. « Une vraie histoire de lesbienne destinée à toutes celles et tous ceux qui ne le sont pas et qui veulent savoir comment ça fait ! » La p’tite Blan

    Coming soon, 1er tome de La p'tite Blan
    Coming soon, 1er tome de La p’tite Blan

    « La p’tite Blan démarre dans la vie, chose qui n’est pas simple en général et encore plus difficile quand on est née lesbienne dans une société hétéronormée !

    Assurez-vous que vous êtes assis confortablement et que vous lisez dans une pièce bien éclairée. Faites des pauses d’une heure toutes les cinq minutes et prenez le temps d’assimiler la subtilité des propos.

    Arrêtez immédiatement de lire si vous êtes pris de vertiges, de convulsions, de troubles de la vision ou d’une irrépressible envie de faire l’amour. Certaines personnes sont susceptibles de faire des crises de nerfs ou d’épilepsie à la vue de certaines situations.

    Si vous présentez l’un des symptômes suivants : besoin de prier, envie d’injurier une personne homosexuelle, volonté de nuire, etc., nous vous conseillons d’arrêter de lire et de vous faire soigner. »

  23. Coming back, le retour de la lesbienne
  24. Coming back, La p'tite Blan (tome 3)
    Coming back, La p’tite Blan (tome 3)

    Coming Back, le retour de la lesbienne est le 3e tome de La p’tite Blan.

    Troisième tome d’une série de six de la collection « Journal Intimement Public des aventures de La p’tite Blan », lesbienne de caractère, un tantinet cynique et engagée, Coming Back raconte son entrée dans le milieu lesbien.

    Comment draguer et comment trouver l’amour ? Cela ne devrait pas poser trop de problèmes à notre héroïne à la langue bien pendue !

  25. Rouge Tagada
  26. En savoir plus sur Rouge Tagada...
    En savoir plus sur Rouge Tagada…

    Rouge Tagada est une bande-dessinée moderne qui raconte l’amour d’une collégienne pour une autre.

    Elle était dans ma classe. Quatrième D. D comme déconné, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi. Il y avait tout ça, chez nous.

    Des pimbêches qui riaient trop fort, des timides, des bébés sages, des filles toutes fières de se comporter en femmes et des garçons qui ne savaient plus comment fonctionnaient leurs mains ni leurs pieds.

    Il y avait aussi les Jade et les Benjamin, les bons copains toujours là en cas de coup de blues à la récré, toujours prêts à refaire le monde et jouer aux cancres au lieu d’aller en perm’. Mais il n’y avait qu’une Layla

  27. Les gens normaux
  28. En savoir plus sur
    En savoir plus sur « Les gens normaux : paroles lesbiennes, gay, bi, trans »

    Qu’est-ce que la normalité ? Voilà la question centrale de ce recueil de témoignages et de portraits de « gens normaux » gays, lesbiens ou transgenres.

    Voici un recueil qui tombe à point nommé dans l’actualité sociopolitique française. Les Gens normaux est un recueil de dix témoignages transposés en bande dessinée et de cinq textes de références interrogeant chacun l’idée de normalité et le poids des schémas sociaux et sexuels dominants.

    Côté bande dessinée, les dix interviews sont mises en scène de façon réaliste, à la manière de rencontres documentaires. Elles couvrent une variété de parcours et de modes de pensée où il est question d’orientation sexuelle, du choix de vivre en couple, d’avoir un enfant, du regard des autres, de la loi, la morale, la maladie ou des dangers parfois mortels (selon les pays) à être homosexuel…

    Émouvantes, poignantes, ces histoires sont mises en images par une dizaine d’auteurs. Les textes qui ponctuent ces témoignages sont signés par cinq personnalités (historien, chercheur, etc.).

    La préface de l’ouvrage, centrée sur la criminalisation de l’homosexualité dans le monde et les violences faites aux homosexuels, lesbiennes, transgenres est de Robert Badinter.

    Ce projet date de 2011 et a été initié par le scénariste Hubert qui en assure la coordination générale, conjointement avec l’association bd Boum de Blois, Les Rendez-vous de l’Histoire, l’association Le Refuge, le centre LGBT de Touraine ainsi que les éditions Casterman.

  29. Dora – L’année suivante à Bobigny
  30. En savoir sur cette BD...
    En savoir sur cette BD…

    1962. L’Algérie s’apprête à devenir indépendante mais en France les tensions sont exacerbées : entre les Français et les Algériens de métropole, entre les banlieues rouges et Paris.

    À Bobigny, dans la cité de l’Abreuvoir, Dora (de retour d’Argentine), Odile et le reste de la bande continuent leur apprentissage : l’engagement politique et la découverte de l’amour

    Dora vit sa première expérience sexuelle avec une femme, Odile couche avec Didouche alors qu’il ne rêve que de Djamila.. Parallèlement, Dora se rapproche d’une avocate pour mettre à sa disposition ses archives et l’aider à récolter des témoignages de victimes des nazis.

    Sexualité, art, amour, politique. cette nouvelle aventure à Bobigny est une grande fresque existentielle dans laquelle se croisent toute une galerie de personnages. Entre romance et chasse aux nazis, Dora poursuit sa quête identitaire et son émancipation.

  31. Babydoll diary (Julie Ka)
  32. En savoir plus...
    En savoir plus…

    Je m’appelle Julie Ka, j’ai 37 ans, je suis directrice artistique d’une maison de haute couture… Ça fait six mois que je n’ai pas fait l’amour… Mais aujourd’hui, enfin, je baise !

    Du haut de ses 37 ans et directrice artistique d’une maison de haute couture, Julie Ka est tellement prise par son boulot que depuis six mois, sa sexualité est au calme plat. Toutefois, la lecture de mangas érotiques conseillés par son comptable et l’interview qu’elle accorde à une journaliste ont tôt fait de réveiller sa libido au point qu’elle se décide à raconter ses exploits sexuels d’antan.

    C’est durant l’été 1993 qu’elle rencontre son premier amour, Azuko, résidente japonaise, pour laquelle elle n’hésite pas à se livrer à quelques transactions douteuses industrielles agrémentées de parties fines afin de tenter de la rejoindre en son pays. Ensuite, c’est la rencontre avec Perceval, un jeune étudiant en médecine, qui va lui stimuler son appétit sexuel et qu’elle va partager dans un premier temps avec sa mère et ensuite avec d’autres copains et copines. De : sceneario.com.

  33. La lumière au fond du placard (Gami)
  34. En savoir plus sur cette BD...
    En savoir plus sur cette BD…

    La BD « La Lumière au fond du placard » suit avec humour et poésie les pérégrinations d’une petite môme bleue au cours de son voyage initiatique, qui la conduira à découvrir un placard, tantôt refuge, tantôt prison puis à l’explorer jusqu’à en percer le mystère.

    Car si au début, l’obscurité paraît complète, elle distingue bientôt un rai de lumière… Et la porte s’ouvre parfaitement de l’intérieur.

    Il n’y a plus qu’à se préparer à la pousser, pour vivre enfin avec bonheur son homosexualité.

    Une BD pleine de bon sens et d’humour sur l’homosexualité féminine.

  35. Le bleu est une couleur chaude (Julie Maroh)
  36. En savoir plus...
    En savoir plus…

    La BD qui a inspiré le film « La Vie d’Adèle », palme d’or à Cannes en 2013 !

    Une BD où vous découvrirez comment la vie de Clémentine bascule le jour où elle rencontre Emma, une jeune fille aux cheveux bleus, qui lui fait découvrir toutes les facettes du désir et lui permettra d’affronter le regard des autres. Un récit tendre et sensible.

  37. Indigo Blue (Ebine Yamaji)
  38. En savoir plus...
    En savoir plus…

    Indigo Blue est un roman graphique qui traite d’amour, de femmes et de littérature.

    Rutsu est une jeune écrivaine qui sort avec Ryuji, son responsable d’édition. Lorsqu’elle rencontre Tamaki, rédactrice pour une revue d’art, celle-ci l’oblige à s’interroger sur un passage troublant de son dernier roman, dans lequel « Y », un personnage au sexe indéterminé, caresse l’héroïne les doigts imprégnés de bleu indigo. « Y » est-il homme ou femme ?

    Troublée par cette rencontre, Rutsu poursuit une quête littéraire et amoureuse qui est aussi celle de l’identité du fameux « Y »…

  39. Kari (tome 1)
  40. En savoir plus...
    En savoir plus…

    Elles étaient inséparables… Jusqu’au jour où elles ont fait ensemble le grand saut.

    Sauvée par un filet de sécurité, Ruth quitte la ville. Sauvée par les égouts, Kari se fond dans la mêlée urbaine.

    Accompagnée par les voix d’Angel, de Lazarus et des filles du Crystal Palace, qui forment le choeur de sa chanson intérieure, elle sonde le coeur meurtri de Smog City, s’acoquine avec la solitude, le cloaque, le succès inopiné, la mort et s’abandonne au souvenir de l’Autre, disparue.

    Illustrations sensuelles et commentaires grinçants sur la vie et l’amour : Kari donne une nouvelle identité au roman graphique « Made in India ».

  41. La Lesbienne invisible (Océanerosemarie)
  42. En savoir plus sur cette BD lesbienne...
    En savoir plus sur cette BD lesbienne…

    Océanerosemarie, « La Lesbienne invisible », propose ici une BD racontant son histoire (BD éditée avant son changement de sexe : Océanerosemarie est aujourd’hui Océan).

    Océanerosemarie se sent très tôt attirée par les filles. Pourtant, personne ne la croit lesbienne. Trop féminine ! Oui, elle aime les femmes mais aussi le rouge à lèvres et les robes à fleurs.

    Du club de foot féminin à la boîte ultra-branchée Le Pulp, elle décrypte sous le trait malicieux de Sandrine Revel les idées reçues sur les lesbiennes… hétéros et gays en prennent aussi pour leur grade !