Léa Duffy fait partie de ces aventurières qui ne craignent ni les mots ni les choses et qui ont entrepris une exploration de leurs fantasmes.

Féminin Singulier rassemble seize nouvelles, majoritairement lesbiennes mais également gaies, décrivant un univers érotique que l’on devine personnel : depuis la garçonne de Pigalle jusqu’aux ombres des Tuileries, des jardins du Var aux vapeurs du sauna où tour à tour couples lesbiens et couples gais, femmes mariées et cousines amoureuses, amant(e)s de toujours ou d’un soir se dessinent et gémissent sous la plume de l’écrivain.

Le trait singulier de Léa Duffy est certainement cette capacité étrange à faire naître le désir des situations les plus communes, un Noël en famille, un trajet en train, un arrêt sur l’autoroute, une promenade sur la plage…