En août, on (re)découvre nos classiques pour « L » (12/08/17)

Amour gay

Cet été, je vous propose de (re)découvrir des récits lesbiens publiés il y a un moment déjà mais qui n’ont rien perdu de leur contenu intéressant pour L… Et puis de cette façon, on soutient aussi les auteures et on les incite à nous écrire de nouvelles histoires 🙂

  1. Coiffeuse pour dames (Corinne Gaudefroy)
  2. Plus d'infos sur ce récit...
    Plus d’infos sur ce récit…

    Continuer la lecture de « En août, on (re)découvre nos classiques pour « L » (12/08/17) »

« La Culture Gaie et Lesbienne »

Gay

Ce livre, qui passe en revue des phénomènes très divers – émergence de mouvements gais de droite, polémiques sur l’homoparentalité, nouveaux discours du monde politique, visibilité des lesbiennes et des gais dans les représentations culturelles, créations de maisons d’édition homosexuelles, etc. -, est plus qu’un manifeste.

En s’appuyant non sur les idéologies mais sur les faits, en plongeant dans l’histoire récente et l’actualité communautaires, il raconte la question gaie et lesbienne de l’intérieur pour l’extérieur.

En savoir plus sur
En savoir plus sur « La Culture Gaie et Lesbienne »

« Un Amour prodigue » : confidences d’une grand-mère

Amour entre femmes (photo : seyed mostafa zamani)

Léa, la cinquantaine apaisée, veuve depuis quelques années vit dans la montagne une existence assez retirée. Philippine, sa petite fille de dix-sept ans, traverse une épreuve sentimentale et se réfugie chez sa grand-mère.

Le chagrin d’amour de Philippine résonne très fortement dans la tête de Léa, trente-cinq ans plus tard l’histoire se répète et Léa qui a si bien gardé le secret de son premier amour va enfin le partager avec sa petite fille et oser rouvrir une boîte de photos qu’elle ne regardait plus.

Ce premier amour avec une femme n’a pas empêché Léa de se marier et d’avoir une fille, pourtant elle sait qu’elle n’a jamais aimé personne plus qu’Elle.

Ticket de caisse

J'aime une autre femme

2030 : Depuis que le taux de célibat s’est envolé, l’amour est devenu l’affaire des politiques et des pouvoirs publics. Mais malgré la création de l’Agence nationale pour les cœurs, personne ne parvient à enrayer ce chômage du cœur endémique.

Lilith Putien entre dans le monde du love business. Elle part en quête du grand amour, comme on part en chasse du CDI parfait. Son aventure sera longue et semée d’embûches.

Elle découvre le marché du cœur où l’éphémère fait loi, alors que l’obsession de la population est la lutte contre la précarité.

Une histoire insolite, pleine d’humour noir, rythmée par les voix de ceux qui ont croisé Lilith Putien dans sa quête amoureuse.

Meurtre au Nightwood bar

Polar lesbien (photo : Roberto Bosi)

Un ange est mort. C’est du moins ce que pense Kate Delafield détective du LAPD, en découvrant le corps de Dory Quillin sur le parking du Nightwood Bar, un établissement lesbien de Los Angeles.

Mais la jeune fille au visage innocent n’était peut-être pas si pure. Drogue, prostitution, troubles de la personnalité semblaient aussi faire partie de sa vie. Pour débusquer son assassin, la détective devra fouiller dans le passé de Dory et affronter son entourage.

Pour cela, elle ne pourra compter sur personne : ni sur les parents de la victime, qui l’ont rejetée depuis longtemps, ni sur les habituées du Nightwood Bar, pour qui la police symbolise l’oppression machiste.

Seule, l’énigmatique et troublante Andrea viendra à son secours. Mais ses motivations pour séduire Kate sont-elles vraiment innocentes ?