Du plaisir avec… « Après l’amour » (Agnès Vannouvong)

L’histoire résumée par l’éditeur

Lorsque la narratrice, intellectuelle parisienne, se sépare de sa compagne Paola avec qui elle vivait depuis dix ans, sa vie bascule.

Accepter la fin de cette histoire est une épreuve. Mais la résignation ne fait pas partie de son caractère : pour oublier Paola et se sentir vivante, il lui faut collectionner les maîtresses, à la recherche effrénée du plaisir et de la jouissance. Pour combler l’absence, de Paris à New York en passant par Rome, Berlin et le Portugal, la narratrice part en quête de nouvelles étreintes, de nouvelles caresses, de nouveaux corps.

Mais toujours « après l’amour » la sensation du manque réapparaît.

Je commande « Après l’amour » d’Agnès Vannouvong

Dans une ronde de la séduction éternellement recommencée, toutes ces Edwige, Garance, Sandy, Eva, Delphine et autres rencontres furtives d un soir semblent interchangeables.

Peut-être la rencontre avec Héloïse amorcera-t-elle un tournant…

L’avis de Lez Attitude

Agnès Vannouvong nous présente les chroniques amoureuses d’une lesbienne parisienne après une grande rupture qui lui laisse des traces… presque indélébiles.

La mélancolie est permanente et tente de répondre à la question suivante : est-ce que des amours passagers peuvent remplacer, effacer le souvenir de l’être aimé durant 10 ans ?

Rencontrer, baiser, petit-déjeuner. Pendant deux, trois semaines au maximum. Un sentiment d’absurdité m’accable. Depuis Paola, je ne parviens pas à me fixer.

L’écriture est plutôt sèche mais intelligente par la précision des mots et l’émotion évoquée. Les descriptions sont sensuelles et suggestives à souhait. Si vous avez déjà vécu une séparation douloureuse (souhaitée ou subie), vous pourrez vous reconnaître dans certains passages.

Version poche

« Après l’amour » d’Agnès Vannouvong en version poche

Version ebook

Télécharger cet ebook LGBT

Téléchargez la version e-book du roman « Après l’amour ».

Vidéo : l’auteur parle de son livre